Menu

Au Québec, l’aide médicale à mourir (AMM) est une intervention encadrée par des critères légaux québécois et canadiens rigoureux. Pendant le soin, le médecin administre des médicaments entraînant le décès d’un patient afin de mettre fin à sa souffrance physique ou psychologique alors qu’il souffre d’une maladie grave et incurable dont l’évolution lui est devenue intolérable. La loi offre ainsi à chaque personne la possibilité de décider, pour elle-même, des conditions de sa propre fin de vie, dans le respect de ses valeurs et de sa dignité.