Menu

Appel à témoin : L'expérience des personnes souffrant de conditions chroniques complexes (CCC) ou de maladie mentale qui ont fait une demande d'aide médicale à mourir (AMM)

Des chercheurs nous ont relayés leurs besoins pour une nouvelle étude :

« Nous recherchons des personnes qui ont demandé l’aide médicale à mourir (AMM) pour une maladie chronique complexe ou une maladie mentale et qui se sont vu répondre qu’ils n’étaient pas admissibles à l’AMM ou qu’ils étaient admissibles après une période d’attente de 90 jours. Les maladies chroniques complexes peuvent inclure la fibromyalgie, le syndrome de fatigue chronique, les sensibilités chimiques multiples, la maladie de Lyme chronique, la douleur chronique et bien d’autres. Les maladies mentales comprennent l’anxiété, la dépression, la maladie bipolaire et autres.

En tant que participant à cette étude, vous serez invité à participer à un entretien explorant vos expériences liées à votre demande d’AMM.

Votre participation comprendra une séance d’environ 60 minutes, ainsi que la possibilité d’examiner et de modifier la transcription de votre entretien (30 minutes supplémentaires).

Pour plus d’informations sur cette étude, ou pour vous porter volontaire,
veuillez contacter : [email protected] ou laissez un message au 819-821-8000 poste 62604.

Chercheurs : Chercheuse principale : Dr Ellen Wiebe, professeur d’enseignement clinique, département de médecine familiale, Université de la Colombie-Britannique (UBC), 1013-750 West Broadway, Vancouver, BC V5Z 1H9, téléphone 604-709-5611, co-chercheurs : Laura Spiegel MA, Michaela Kelly MSc, Emily Hawse étudiante en médecine, Justine Dembo MD FRCPC,Chargée de cours, Sunnybrook Health Sciences Centre (SHSC), Département de psychiatrie, Lilian Thorpe M.D., Ph.D., FRCP, Professeure, Départements de santé communautaire et de santé publique, Université de Toronto et Épidémiologie et psychiatrie, Université de Saskatchewan, Janet Kusler, MD FRCPC, Peter J. Baylis PhD RCSW, Clark Fruhstorfer MD, Rebecca Dickinson RM, Jean-Frédéric Ménard PhD, Professeur adjoint, Faculté de droit, Université de Sherbrooke. »